PES 2017 : Le Test

PES 2017 : Le Test

Tous les dingues de foot se sont jetés soit sur l’un soit sur l’autre comme d’habitude. Et pour ma part c’est bien PES 2017 que j’ai choisis.

Cette édition va t’elle enfin permettre à Konami de reprendre le titre de meilleure simulation de foot ???

D’entrée, j’ai apprécié le nouveau menu et la présentation, même si tout le monde n’est peut être pas fan du Barça.

Mais rentrons tout de suite dans le vif du sujet. Cette édition se veut encore plus tournée vers le beau jeu. Il va falloir de la patience et se servir de toute la largeur du terrain avant de centrer pour vos attaquants et tromper le gardien. Car en effet, l’IA a plus que progressé et les défenses sont de plus en plus difficile à tromper.

Le gardien se met également au niveau avec des arrêts des plus impressionnants. C’est déroutant et agaçant par moment. Des combinaisons sont dispo pour les coups francs et c’est une première.

Le gameplay est le gros point fort de cette nouvelle édition et il faut le souligner.

Côté Licence??? Allo y a quelqu’un??? Ça c’est le gros point faible comme d’habitude mais là c’est grave. Bye bye le Real et la Juve sous licence mais pas seulement, absence du championnat Allemand. Heureusement que Le Barça, Arsenal et l’Atlético de Madrid profitent d’une licence complète. Mais c’est vraiment le minimum syndical que l’on attend d’un titre comme PES17. Konami devrait se focaliser sur les plus grands clubs plutôt que de nous intégrer des championnats certes intéressants pour certains mais dont on a rien à faire pour la plupart.

Nous ce que l’on veut, c’est profiter de nos équipes préférées avec leur véritable identité tout comme celle des joueurs. Mais là encore se dresse l’obstacle FIFA. Pourquoi ne pas signer un accord sur les licences????? Les deux opus garderont de toute façon leur identité et leur gameplay.

Pour le reste c’est presque la même chose que l’an dernier au niveau des compétitions et autres modes de jeu.

Pour conclure, s’il y a énormément de progrès dans le gameplay, dans l’animation des joueurs et les réflexes des gardiens, il est dommage qu’on perde encore des équipes sous licence car cette année PES17 pouvait égaler la concurrence.

Allez, je vous laisse, j’ai rendez vous avec une certaine Lara.

1 Commentaire

  1. Mes amis gamers pensent aussi que le gameplay est l’un des points forts de PES 2017. Perso, je trouve que les graphismes sont bien réalisés. C’est dommage qu’il n’y ait pas le championnat allemand et certains grands clubs sous licence dans cet opus.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Aller à la barre d’outils