Project Cars : Ah Enfin!!!!

Project Cars : Ah Enfin!!!!

Project Cars est enfin disponible depuis le 7 mai dernier sur PC, PS4, Xbox One. L’attente a été longue mais l’histoire nous a déjà montré qu’il valait mieux parfois patienter. Va t’il bousculer la hiérarchie que se partagent jusque là Gran Turismo et Forza???

En tout cas, on ne pourra pas reprocher grand chose à Slightly Mad Studios et Namco Bandai. Car pour un jeu réalisé en mode financement participatif, ils ont plus que pris en compte les avis et autres suggestions des personnes (environ 90 000) à avoir rejoint le projet.

ProjectCARS Official Logo - Color

Etant un amateur pure et dure des jeux de courses type arcade, j’avoue que jouer à un jeu de simulation ne m’arrive pas souvent mais ma curiosité était trop forte pour que je passe à côté. Est ce que j’ai eu raison???

La réponse est mitigée. Pour ce qui est du ressenti générale, il n’y a rien à dire, on a vraiment l’impression d’être au volant. La moindre erreur se paie cash (« gravier » comme disait Jean Alesi dans les Guignols) voire pire. Si vous accélérez trop vite en sortit de virage c’est le tête à queue assuré et si vous ne freinez pas assez vous allez tout droit. Et même avec tous les systèmes d’assistances activés. Il va donc vous falloir de la patience avant de dompter la bête. Mais c’est aussi ce qui fait la différence. Pour les rois de la simu, le plaisir sera présent d’entrée. Et pour arriver au bout des 200 courses que nous réserve ce titre il va falloir en brûler de la gomme. Et c’est sans compter les éventuels DLC qui pourront arriver par la suite. Du côté des circuits, le constat est le même. le rendu est impeccable, mention spéciale pour celui de Monaco.
prettalia-2

En revanche côté IA, il y a du boulot. En effet, il est fréquent qu’un concurrent vous percute sans aucune raison. Et même lorsque vous êtes en galère, ils ne feront rien pour vous éviter. C’est bien dommage car vos nerfs vont être mis à rude épreuve. Heureusement, il est possible de régler le niveau (Novice à AS). Mais passons.

Autres particularités, les changements climatiques, la température des pneus (vous vous en rendrez compte car entre le premier tour et les suivants l’adhérence ne se ressent pas du tout de la même manière), le freinage, la conduite, tout est différent en fonction des véhicules et c’est bien là le gros point fort de Project Cars. Entre un Kart et une formule 1 aucune chance d’être à l’aise dés le chrono lancé.

ka14

14071057937_13fef2e737_o

14269497861_9a0e58da11_o

14300564441_93d458b053_o

Project Cars aura mis le temps pour se découvrir. Et pour une fois, je ne regrette pas d ‘avoir patienter. Le rendu graphique est époustouflant et même sur console. Petit avantage à la Playstation 4 cependant où l’aliasing est moins prononcé.

Pour conclure, je dirai simplement que Project Cars est une très bonne surprise et que si vous êtes en attente d’un jeu de course qui vous demandera de la patience afin de progresser tout en profitant de graphismes haut de gamme, alors FONCEZ.

Points Positifs :                                                                       Points Négatifs :

Graphismes bluffants,                                                                IA perfectible,

Réglages nombreux,                                                                  Manque de circuits,

Sensation de conduite.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Aller à la barre d’outils