Test : Inazuma Eleven Go Ombre

Test : Inazuma Eleven Go Ombre

Il fallait bien qu’un jour on fasse un test sur 3DS et c’est chose faite avec : « Inazuma Eleven Go Ombre ». Quoi de plus normal en cette période de coupe du monde que de jouer à un jeu de foot. Malgré une sortie bien tardive sur notre continent, nous allons pouvoir vous en dire un peu plus.

1401836454

 

Les adeptes du genre ne seront pas dépaysés et les novices pourront l’apprécier. Les principes de base restent les mêmes, à savoir, recruter les meilleurs joueurs possible afin de former votre équipe dans le but de remporter le tournoi.

Le personnage principale est Arion SherwindArionun jeune garçon de dix ans, fou de football qui au cours de l’histoire rencontrera de nombreux personnages et dont les relations évolueront. Mais pas seulement. Les aptitudes des différents joueurs aussi (un joueur pourra par exemple mieux résister à la pression au fil de l’aventure). Concernant la durée de vie, il y a de quoi faire entre l’histoire et le recrutement sachant qu’en plus, il faudra faire progresser le niveau des joueurs. Vous pouvez compter plus d’une dizaine d’heures.

 

Pour cela, deux possibilités : 1) Soit un joueur vous rejoint après le gain d’un défi contre son équipe,

                                        2) Soit vous faites son acquisition après avoir récolté certains objets et conditions.

Tout cela fonctionne à merveille, la jouabilité est précise bien qu’un peu répétitive mais rien de bien méchant. Les attaques sont nombreuses et stylées.

inazuma_eleven_go__ombre_screen_1

5374b58d6680c5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au final, ce nouvel opus est de grande qualité. Il n’y a pas de différence majeure entre les deux versions (Ombre et Lumière). Les amateurs de RPG seront comblés, les fans de foot un peu moins.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*